FLASH INFO

Discours de Monsieur le Ministre de l`économie et des finances à Washington

−Monsieur le Représentant du Président de la Banque Mondiale ;

− Monsieur le Représentant du Président de la Banque Africaine de Développement ;

− Madame, Monsieur le Représentant du Directeur Général du FMI ;

− Mesdames et Messieurs les représentants des Institutions financières et organismes internationaux de développement ;

− Distingués invités ;

− Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais tout d’abord au nom du Gouvernement et du Peuple ivoiriens, vous exprimer mes sincères remerciements pour

présence distinguée qui témoigne de l’intérêt que vos organisations respectives accordent à la Côte d’Ivoire.

Je me félicite particulièrement de la tenue de cette rencontre, qui maintient l’élan de solidarité autour de la Côte d’Ivoire, nous

offre l’opportunité de présenter les évolutions enregistrées cinq (5) mois après la fin de la crise post-électorale, de même que les

perspectives économiques à moyen et long termes.

A cet égard, permettez-moi d’exprimer ma gratitude à l’endroit de l’ensemble de nos partenaires au développement, notamment la Banque Mondiale et la BAD qui co-président cette rencontre.

Mon propos s’articulera essentiellement autours de trois principaux axes, à savoir :

- un bref rappel des évolutions récentes après la crise postélectorale ;

- les principales orientations du programme économique et financier en discussion avec les institutions de Brettons Woods ;

- les attentes de la Côte d’Ivoire à l’endroit de la communauté financière internationale.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Abordant le premier point de mon intervention, je voudrais rappeler que le contexte général qui caractérise la situation de la

Côte d’Ivoire après la crise postélectorale, était particulièrement difficile.

Le Gouvernement devait faire face dans l’immédiat à des préoccupations diverses. Il s’agit notamment de la généralisation

de l’insécurité, le pillage du matériel de travail de l’administration après les pillages, la destruction partielle de l’outil de production du secteur privé, les distorsions des circuits de distribution des marchandises et la fermeture des banques et établissements financiers. Dans ce contexte, le programme économique et financier soutenu par la facilité élargie de crédit a été fortement perturbé dans sa mise en œuvre.

L’activité économique est attendue en 2011 en contraction d’environ 6%. Pour pallier les effets de cette crise le Gouvernement a adopté un programme d’urgence orienté prioritairement vers les secteurs sociaux et les infrastructures de bases. Il est soutenu par la facilité de crédit rapide du FMI.

Le Gouvernement s’est fixé pour objectifs, (i) de créer les conditions de consolidation de la paix et de la reprise des activités (ii) de

renouer les relations avec la communauté financière internationale et de (iii) parvenir à une croissance soutenue dès 2012.

S’agissant de la consolidation de la paix, après son investiture le 21 mai 2011, le Président de la République a créé une Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation et a procédé à la nomination des responsables et membres de cette structure, en vue de conduire le processus de réconciliation nationale. Dans ce même cadre, le Gouvernement a procédé à l’unification de l’Armée et entamé le déploiement progressif des Forces de Police et de Gendarmerie.

Pour ce qui est du soutien à l’économie , le Gouvernement a consenti un effort financier direct de 12 milliards de F CFA aux

entreprises , des allègements fiscaux et procède à une réduction substantielle des arriérés intérieurs.

En ce qui concerne la reprise des relations avec la communauté financière internationale, après l’approbation du

programme intérimaire soutenu par la Facilité de Crédit Rapide par le Conseil d’Administration du FMI, le 8 juillet 2011, la Banque Mondiale a approuvé le programme de reconstruction et de relance post-crise le 15 septembre dernier. Dans le même temps, la Côte d’Ivoire est parvenue à rétablir des relations harmonieuses avec la

Banque Africaine de Développement.

Ces trois institutions viennent d’achever une mission conjointe le 15 septembre 2011 en Côte d’Ivoire dans le cadre des discussions en vue de la conclusion d’un nouveau programme triennal.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Ce programme comporte les ambitions du Gouvernement ivoirien.

Il vise à créer les conditions d’un retour durable sur le sentier d’une croissance soutenue et devrait conduire la Côte d’Ivoire dans les meilleurs délais au point d’achèvement de l’initiative PPTE, assorti d’un allègement conséquent de la dette extérieure.

A partir de 2012, l’économie devrait enregistrer une croissance de 8,5%, avant de s’installer dans une tendance moyenne de +6% en 2013 et 2014.

Ce retour à la croissance est soutenu par une impulsion significative de l’investissement public, qui devrait passer de 3% du PIB en 2010 à 7% en 2014. Ces efforts sont nécessaires pour combler le déficit d’entretien et de construction des infrastructures durant plus d’une décennie.

Selon la Banque Mondiale, le rattrapage du retard en matière d’infrastructures en Côte d’Ivoire, nécessite un investissement de

2,4 milliards de dollars par an pendant 10 ans, soit environ 1 200 milliards FCFA.

Pour relever ces défis, le Gouvernement table sur l’amélioration du recouvrement des recettes intérieures. Avec l’appui de l’assistance extérieure, des mesures visant l’Administration et la législation fiscales sont en cours d’exécution. De même des reformes structurelles profondes concernant les secteurs clés de l’économie que sont l’énergie, le café/cacao et le secteur financier sont déjà mises en œuvre ou en préparation.

Toutefois, il est apparu que les seuls efforts de l’Etat restent insuffisants, pour couvrir les besoins importants de financement liés

à la reconstruction et à la relance économique.

La relance significative de la croissance à travers la promotion des investissements, en vue de la réduction de la pauvreté

n’est possible qu’avec une mobilisation de concours extérieurs conséquente et une implication du secteur privé à travers des mécanismes innovants.

C’est pourquoi, je voudrais solliciter l’appui de la Banque Mondiale et de la Banque Africaine de Développement, ainsi

que les autres partenaires, à l’effet de :

- poursuivre leur soutien à l’Etat ivoirien sous forme d’appuis budgétaires et d’appuis sectoriels directs aux projets de développement ;

- mettre en place des programmes spécifiques orientés vers le secteur privé en Côte d’Ivoire ;

- ouvrir leurs guichets privés à la Côte d’Ivoire, afin de faciliter la mobilisation de ressources additionnelles importantes après l’atteinte du point d’achèvement en 2012.

Ce soutien est nécessaire à la Côte d’Ivoire pour relancer son économie mais également à la sous région.

Pour sa part, le Gouvernement va poursuivre la mise en œuvre des réformes, la promotion de la bonne gouvernance et l’amélioration de l’environnement des affaires.

C’est dans la confiance retrouvée et avec le soutien de l’ensemble de ses partenaires, que la Côte d’Ivoire entend mettre en œuvre ses priorités de développement à court et moyen termes.

Le secteur privé devra occuper toute sa place dans la mise en œuvre de ces priorités, grâce à l’amélioration de l’environnement

des affaires et à la promotion des partenariats public-privé (PPP).

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Le programme du Gouvernement pour les années à venir est ambitieux. Il s’agit non seulement de doter le pays d’infrastructures

de qualité, mais aussi et surtout, d’inverser les tendances des indicateurs de bien être, qui ne cessent de se dégrader depuis

plusieurs années.

C’est un pari que nous devons relever avec le soutien de l’ensemble de nos partenaires.

A cet égard et pour faire face aux besoins de financements qui restent importants, malgré l’optimisation du potentiel fiscal intérieur et du recours aux marchés financier et monétaire sous régional, le Gouvernement entend organiser une Table Ronde, en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour l’opérationnalisation d’un vaste programme d’investissements.

Cette table ronde sera le lieu d’échanger avec l’ensemble de nos partenaires publics et privés, sur les enjeux du financement de la relance du processus de développement de la Côte d’Ivoire et sur les secteurs stratégiques identifiés pour l’orientation des investissements.

Je voudrais donc solliciter votre soutien à cette initiative, car, à travers la relance de l’économie ivoirienne, il s’agit d’aider toute la

sous région ouest africaine, en raison du rôle stratégique que joue notre pays.

Je reste persuadé qu’avec son potentiel encore intact, l’ambition de ses dirigeants, l’engagement de ses populations et le soutien

de ses partenaires, la Côte d’Ivoire devient, sous peu, un pays émergeant.

C’est sur cette note d’espoir, que je voudrais clore mon propos, en réitérant mes remerciements à tous.

 

Merci de votre aimable attention.

DIBY KOFFI Charles

Télécharger
République de Côte d’Ivoire : sortie de crise, opportunités et défis
Conférence « Une nouvelle frontière », J.P. Morgan Washington, DC – 22 septembre 2011

  • Audience-MEF-Une délégation-banque-allemande-KFW reçue par le Ministre Adama Koné
    Audience-MEF-Une délégation-banque-allemande-KFW reçue par le Ministre Adama Koné
  • Ouverture du bureau régional de Visa en Côte d’Ivoire - Le  Ministre Adama KONE : « L’inclusion financière passe par la mise en œuvre et la promotion de solutions innovantes »
    Ouverture du bureau régional de Visa en Côte d’Ivoire - Le Ministre Adama KONE : « L’inclusion financière passe par la mise en œuvre et la promotion de solutions innovantes »
  • Le groupe Visa annonce l’ouverture officielle de son bureau régional à Abidjan et réaffirme son engagement envers les marchés d’Afrique de l’Ouest et du Centre
    Le groupe Visa annonce l’ouverture officielle de son bureau régional à Abidjan et réaffirme son engagement envers les marchés d’Afrique de l’Ouest et du Centre
  • 3ème édition de la Journée nationale du Partenariat (JNP 2017)- Le Ministre Adama Koné rappelle l’engagement du Président Alassane Ouattara
    3ème édition de la Journée nationale du Partenariat (JNP 2017)- Le Ministre Adama Koné rappelle l’engagement du Président Alassane Ouattara
  • Programme de modernisation et d’expansion d’Air Côte d’Ivoire : Le Ministre Adama Koné souligne l’intérêt du partenariat d’environs 36,2 milliards FCFA avec la BAD
    Programme de modernisation et d’expansion d’Air Côte d’Ivoire : Le Ministre Adama Koné souligne l’intérêt du partenariat d’environs 36,2 milliards FCFA avec la BAD

    PLUS D'ACTUALITES

  • Lundi 20 novembre 2017

    Audience MEF : Une délégation de la banque allemande KFW reçue par le Ministre Adama Koné

  • Jeudi 16 novembre 2017

    Ouverture du bureau régional de Visa en Côte d’Ivoire - Le Ministre Adama KONE : « L’inclusion financière passe par la mise en œuvre et l...

  • Jeudi 16 novembre 2017

    Le groupe Visa annonce l’ouverture officielle de son bureau régional à Abidjan et réaffirme son engagement envers les marchés d’Afrique de...

  • Jeudi 16 novembre 2017

    3ème édition de la Journée nationale du Partenariat (JNP 2017)- Le Ministre Adama Koné rappelle l’engagement du Président Alassane Ouattara

  • GALERIE PHOTO

    • Audience MEF: Une délégation Banque Allemande KFW reçue par le Ministre Adama Koné

      Audience MEF: Une délégation Banq...

    • Le groupe Visa annonce l’ouverture officielle de son bureau régional à Abidjan et réaffirme son engagement envers les marchés d’Afrique de l’Ouest et du Centre

      Le groupe Visa annonce l’ouvertur...

    • 3ème édition de la Journée nationale du Partenariat (JNP 2017)

      3ème édition de la Journée natio...

    • Programme de modernisation et d'expansion d’Air Côte d’Ivoire : Le Ministre Adama Koné souligne l’intérêt du partenariat d’environs 36, 2 milliards FCFA avec la BAD

      Programme de modernisation et d'exp...

  • ESPACE VIDEO

    • EUROMONEY conférence le 28 03 2017

      EUROMONEY conférence le 28 03 2017

    • Table ronde financement baie de cocody juillet 2017

      Table ronde financement baie de cocody juillet 201...

    • jt 20h du 06 juillet 2017 economie rencontre tresoriers payeurs

      jt 20h du 06 juillet 2017 economie rencontre treso...

    • Rencontre de concertation etat secteur privé juillet 2017

      Rencontre de concertation etat secteur privé juil...