Fonds de soutien aux grandes entreprises : Les Ministres Adama Coulibaly, Souleymane Diarrassouba et Moussa Sanogo remettent 5 milliards de FCFA à 16 bénéficiaires

16 grandes entreprises impactées par la pandémie de la Covid-19 ont reçu le mercredi 17 juin 2020 un appui de l’Etat de 5 milliards de FCFA. A la Maison de l’Entreprise au Plateau, leurs chèques inscrits dans le cadre du Fonds de soutien aux grandes entreprises (FSGE), ont été remis par les ministres de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly ; du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba ; et celui auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.

Ces 5 milliards de FCFA ont été répartis entre les entreprises Advantage Conseil (Evénementiel), Banibah (BTP), Condicaf SA (Agroindustrie), El Paradis Cosmetic (Industrie cosmétique), Entreprise Dossou (BTP), ENSBTP (BTP), ETS Kadydier (Menuiserie), Impac (Importation de poissons et d’aliments congelés), Imprimerie Papeterie Continentale de Côte d’Ivoire (Imprimerie), Koïra Hotel Investment (hôtellerie), Groupe Librairie de France (librairie), Nouvelle Réalisation Maintenance Négoce (BTP), Société Ivoirienne de Traitement d’Anacarde (SITA), Société Ivoirienne de Béton Manufacturé (SIBM), Soudodec (soudure) et TranchIvoire (scierie).

Les cinq premières entreprises ont reçu leurs chèques des mains du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly.

Le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a, pour sa part, remis les chèques à ENSBTP, ETS Kadydier, Impac, Imprimerie Papeterie Continentale de Côte d’Ivoire, Koïra Hotel Investment et au Groupe Librairie de France.

Les entreprises Nouvelle Réalisation Maintenance Négoce, SITA, SIBM, Soudodec et TranchIvoire, ont, quant à elles, reçu leurs chèques des mains du ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba. Dans son allocution, il a rappelé que cette cérémonie fait suite à celle du 19 mai dernier à la Primature qui avait permis aux premiers bénéficiaires de rentrer en possession de leurs chèques.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie a également noté qu’un fonds de 100 milliards de FCFA de soutien aux grandes entreprises a été dégagé dans le cadre des 1700 milliards de FCFA alloués pour atténuer les effets de la pandémie de la Covid-19 sur l’économie ivoirienne et protéger les populations les plus vulnérables. Au titre de la phase transitoire, 10 milliards de FCFA ont été rendus disponibles depuis le 15 mai dernier à l’effet de rendre ce fonds opérationnel, compte tenu des attentes des grandes entreprises.

Selon le ministre Souleymane Diarrassouba, un (1) mois après le lancement de la phase transitoire de l’opérationnalisation de ces fonds, 156 grandes entreprises se sont inscrites sur la plateforme dédiée audit fonds. A l’en croire, 71 entreprises ont soumis des dossiers de demande de financement. Sur les 60 dossiers complets pour un montant total de besoin d’environ 105 milliards de FCA, 19 ont été validés par le Comité de gestion pour un financement de plus de 6 milliards de FCFA, soit environ 61 % du budget des 10 milliards de FCFA au titre de la phase transitoire. Ce qui, a précisé le ministre du Commerce et de l’Industrie, a permis de préserver 5 060 emplois.

Dans la foulée, il n’a pas manqué de féliciter le ministre de l’Economie et des Finances pour son « leadership » dans la gestion de ces fonds de soutien économique mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire et sa capacité à coordonner toutes les « contradictions souvent philosophiques et techniques » dans l’intérêt national. Non sans oublier de remercier également le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat pour son soutien au secteur privé.

Au nom des bénéficiaires, le Directeur général du Groupe Librairie de France, René Yédiéti, a exprimé sa profonde gratitude à la nation, tout en demandant aux ministres présents de transmettre ses remerciements au Président de la République, Alassane Ouattara, et au gouvernement pour cet appui.

SOURCE : SERCOM MEF