Difficultés et mécanismes de financement des logements sociaux - Un séminaire annoncé

Au terme d’une audience avec le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, le président de la Chambre Nationale des Promoteurs et constructeurs agréés de Côte d’Ivoire, Siriki Sangaré, a annoncé la tenue d’un séminaire, le 29 juin prochain à Radisson Blu- Abidjan, sur les difficultés de financement des logements sociaux dans le pays. La rencontre a eu lieu le jeudi 6 juin, au cabinet du Ministre.

« Nous sommes en train de mettre en place une nouvelle ville dans un cadre sécuritaire concernant le foncier. Mais il faut quand même travailler sur les mécanismes de financement, c’est ce qui amène à organiser le 29 juin un séminaire basé sur le financement du logement social, car nous sommes dans l’année du social », a déclaré M. Siriki Sangaré, conduisant la délégation de ladite Chambre, composée d’une dizaine de personnes.

La Chambre, a-t-il poursuivi, est venue solliciter donc la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances pour ces assises. Non sans préciser qu’ils ont également travaillé sur la mise en place de la loi des trois FFF (Foncier, Financement et Fiscalité).

« Le Ministre nous a donné des conseils, nous allons les appliquer pour la bonne réussite du séminaire, afin d’aider l’Etat à réduire le déficit du logement qui se chiffre à 400 mille logements. Notre objectif aussi est de permettre aux promoteurs locaux de pouvoir émerger tout en s’appuyant sur les techniques nouvelles des investisseurs étrangers en matière de financement et de professionnalisme », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Ministre Adama Koné a salué l’initiative des promoteurs, tout en assurant que le Gouvernement est prêt à accompagner la Chambre en vue de faciliter l’accès au financement pour la construction des logements sociaux dont le programme a été lancé depuis 2012.

« L’immobilier est une grosse priorité pour le Gouvernement. Le fait de faire un séminaire est une très bonne chose. Certes, le financement est important mais il faut mettre également l’accent sur le professionnalisme pour construire des maisons modernes », a-t-il recommandé.

SOURCE : SERCOM MEF