Communication dans l’Administration publique : Le Ministre Adama Coulibaly inaugure le Centre d’écoute du Trésor public

Le Trésor public a désormais un Centre d’écoute destiné à ses partenaires et usagers/clients. Situé au rez-de-chaussée des bâtiments A et B de la Cité Financière à Abidjan-Plateau, il a été inauguré le jeudi 31 octobre 2019 par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, en présence du Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques.

Ledit Centre peut être saisi à distance par téléphone via le Call Center au 20 23 88 80 ou en ligne via la plateforme BAOBAB à partir du lien www.baobab.tresor.gouv.ci. Il peut être également saisi par contact physique en se rendant dans ses locaux.

Ainsi, pour le ministre Adama Coulibaly, la mise en place de ce Centre est une réponse à la problématique de l’adaptation des méthodes de l’Administration publique aux exigences nouvelles de modernisation et d’interactivité avec ses usagers.

« La mise en place de cet outil permet au Trésor public de répondre à l’un des objectifs du Gouvernement, celui d’offrir des meilleures prestations à nos concitoyens. En effet, au-delà de l’aspect technique (…), c’est bien la volonté de transparence et de bonne gouvernance qui est concrétisée par notre initiative, dans la mesure où ce dispositif intègre le traitement des plaintes et réclamations éventuelles des prestataires.

En outre, il permet au Trésor public de disposer d’un Guichet unique d’informations et de prise en charge des préoccupations des clients et des partenaires techniques en vue de les transmettre avec célérité aux services opérationnelles », a-t-il expliqué, avant de procéder, en tant que ministre de tutelle de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP), à l’inauguration de cet outil de communication de masse.

Le ministre de l’Economie et des Finances s’est également félicité qu’à travers cette nouvelle initiative, le Trésor public donne la preuve de sa capacité d’adaptation à l’évolution de son environnement en tirant avantage des canaux traditionnels de communication et de l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Il a, enfin, exhorté les partenaires et clients du Trésor public à utiliser cet outil interactif en vue d’une gestion inclusive de la relation entre l’Administration publique et ses usagers. « Vos suggestions et contributions éventuelles pourraient assurément permettre d’améliorer les prestations de ce Centre », a ajouté le ministre Adama Coulibaly, s’adressant à ces partenaires et clients du Trésor public.

Pour M. Assahoré Konan Jacques, l’infrastructure inaugurée est l’un des éléments clés de la politique de communication vis-à-vis des partenaires et usagers/clients du Trésor public. « En effet, la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) a décidé de se doter d’un Centre d’écoute afin de capter et de centraliser tous les besoins de ces parties intéressées pour y apporter des réponses appropriées.

L’objectif principal de ce dispositif est de créer une interface unique, dynamique et interactive pour faciliter et accélérer l’accès des usagers clients aux prestations du Trésor public par une écoute attentive de leurs besoins d’exigence et d’attente afin de les satisfaire », a-t-il fait savoir. Non sans souligner que ce dispositif de contact en présentiel, en ligne et par le net s’adresse à une cible aussi large que variée, composée de partenaires au développement, d’organismes publics, parapublics et privés, de pensionnés, salariés et contribuables, de fournisseurs et prestataires divers, de medias, etc.

« Autant dire que ce Centre d’écoute constitue une véritable vitrine d’échange entre le Trésor Public et ses partenaires », a résumé pour conclure le Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée des locaux dudit Centre.

SOURCE : SERCOM MEF