Revue de direction du 2ème semestre 2019 de la DGTCP : Le Ministre Adama Coulibaly fixe de nouveaux objectifs au Trésor Public pour 2020

Procédant à l’ouverture du séminaire de la revue de direction du 2ème semestre 2019 de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP), le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a relevé le jeudi 20 février 2020 à la Maison de l’Entreprise d’Abidjan-Plateau, les défis de cette administration financière placée sous sa tutelle.

Ainsi, après avoir salué les bons résultats enregistrés par la DGTCP qui lui ont valu une certification l’année écoulée, le ministre Adama Coulibaly a indiqué qu’il est plus qu’urgent, au titre de l’année 2020, de poursuivre les actions en faveur du financement du Programme Social du Gouvernement et de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne. Toutes les initiatives qui s’y rapportent, doivent être privilégiées, a précisé le Ministre.

« Dans ce sens, il vous appartiendra, en cours de gestion, de faire preuve de plus de détermination dans l’accroissement et la pérennisation des capacités de financement des priorités de l’Etat, en œuvrant à une mobilisation accrue des ressources et à une gestion optimale de la dette publique. De façon concrète, il s’agira principalement, pour le Trésor Public, de collecter, cette année, 1 494,4 milliards FCFA, au titre des emprunts sur le marché des capitaux et d’assurer le suivi de la mobilisation des financements octroyés dans le cadre des partenariats bilatéraux et multilatéraux. En ce qui concerne l’exécution des dépenses, il importera de répondre, de manière efficiente, aux engagements intérieurs de l’Etat, en veillant, particulièrement, au règlement, à bonne date, de la dette des fournisseurs et prestataires », a insisté le ministre Adama Coulibaly.

Par ailleurs et dans le même ordre de priorité, les efforts de la DGTCP devront être accentués autour de la mise en œuvre des actions inscrites au Plan d’Actions Opérationnel 2020 du ministère qui intègre, notamment, celles adoptées dans le cadre du Plan d’Actions Prioritaires 2020 du Gouvernement.

« Il s’agit, entre autres : de la finalisation des travaux relatifs au Compte Unique du Trésor ; et de la poursuite de la mise en œuvre du schéma directeur de réforme des finances publiques, en ses composantes relatives à la comptabilité publique et à la gestion de la trésorerie. Un point d’honneur devra également être mis sur la fluidification de la communication avec les usagers, à travers l’optimisation de l’outil BAOBAB », a indiqué le ministre Adama Coulibaly. Non sans souhaiter des débats constructifs et fructueux afin de déboucher sur des perspectives claires, susceptibles de garantir la réalisation des objectifs prioritaires du Gouvernement à l’issue du présent séminaire.

Le ministre de l’Economie et des Finances a également profité de l’occasion pour rappeler quelques chiffres qui traduisent les bonnes performances de l’année 2019 . Pour lui, des résultats probants ont été enregistrés par les services de la DGTCP. A ce titre, le ministre Adama Coulibaly a noté, entre autres, que le Trésor Public a exécuté à 100% les actions mises à sa charge au titre du Plan d’Actions Opérationnel 2019 du ministère de l’Economie et des Finances et a contribué au financement du budget 2019 à hauteur de 1 486,6 milliards FCFA sur un objectif de 1 426,5 milliards FCFA, soit une plus-value de 60,1 milliards, tout en se félicitant de la certification du Trésor Public à la norme ISO 9001 version 2015.

Le Directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Assahoré Konan Jacques, a, pour sa part, souligné qu’en plus de dresser les perspectives pour la gestion 2020, le séminaire devrait permettre notamment d’être situé sur l’état de fonctionnement de la DGTCP, d’apprécier les modifications des enjeux internes et externes pertinentes de son système de management de la qualité, de mesurer le niveau d’adaptation, d’appropriation et d’adéquation dudit système avec les orientations stratégiques, et d’évaluer l’état d’avancement des actions planifiées ainsi que l’efficacité des actions mises en œuvre face aux risques et opportunités.

Ledit séminaire prend fin le vendredi 21 février 2020.

SOURCE : SERCOM MEF