Réunion du MEF / Intentions d‘investissements : La Bavière veut faire de la Côte d’Ivoire son point d’ancrage en Afrique de l’Ouest

La Bavière, Etat le plus riche de la République fédérale d’Allemagne, souhaite lancer ses investissements en Afrique de l’Ouest à partir de la Côte d’Ivoire. Son Vice-ministre de l’Economie, du Développement régional et de l’Energie, Roland Weigert, l’a fait savoir ce mardi 8 octobre 2019 au ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, au cours d’une réunion au 19 e étage de l’immeuble SCIAM au Plateau.

« Par rapport à notre stratégie qui est de nous implanter en Afrique de l’Ouest, nous voulons faire de la Côte d’Ivoire notre point d’ancrage. Cette décision se justifie par le fait que la Bavière est bien représentée en Côte d’Ivoire. Et on nous a présenté les nombreuses potentialités de ce pays ». C’est en ces termes que le Vice-ministre Roland Weigert a situé l’objet de la rencontre. Non sans ajouter que ladite rencontre est également l’occasion de suivre les échanges entamés il y a un (1) an entre les deux parties.

D’autres entreprises bavaroises, a-t-il poursuivi, s’installeront en Côte d’Ivoire pour participer à son développement économique et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriens.

Le Vice-ministre de l’Economie, du Développement régional et de l’Energie de la Bavière a profité pour inviter le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, en Allemagne pour s’imprégner du niveau d’industrialisation de son pays. « Pour connaître la politique allemande, Berlin est la bonne adresse. Pour ce qui est de l’économie, la Bavière est la meilleure adresse », a-t-il assuré.

Le ministre Adama Coulibaly s’est, pour sa part, félicité du choix de la Bavière de faire de la Côte d’Ivoire la porte d’entrée de ses investissements en Afrique de l’Ouest. « Le fait de faire de la Côte d’Ivoire votre point d’ancrage est une bonne chose. Vous avez raison d’avoir choisi la Côte d’Ivoire car ce pays a des atouts extrêmement importants en termes d’infrastructures notamment. Nous faisons également la promotion du secteur privé. Toutes les dispositions sont prises pour que les investisseurs privés s’installent en Côte d’Ivoire. Nous avons beaucoup œuvré pour l’amélioration de l’environnement des affaires. La Côte d’Ivoire est, d’ailleurs classé parmi les dix (10) pays les plus dynamiques au monde. (…) Par ailleurs, nous avons des ressources humaines de qualité », a-t-il énuméré, au nombre des potentialités de la Côte d’Ivoire.

Tout en encourageant les hommes d’affaires allemands à venir investir en Côte d’Ivoire, le ministre de l’Economie et des Finances a cité les sociétés telles que SIEMENS, Allianz et Mercedes pour montrer que l’Allemagne est déjà présente en termes d’investissements en Côte d’Ivoire. « Cela montre que l’Allemagne a un intérêt ici. Nous pouvons renforcer ce qui est fait. (…) Nous voulons transformer sur place le cacao et l’anacarde. Il nous faut des industries pour pouvoir le faire. C’est à ce niveau que nous voulons mettre l’accent.

Cependant, l’Allemagne pourrait aussi s’intéresser à d’autres domaines », a expliqué le ministre Adama Coulibaly.  

Les projets “Génie militaire’’ et “Environnement’’ (du ressort en amont du ministère de l’Environnement) et la visite de travail en novembre prochain du Président de la République, Alassane Ouattara, ont également été évoqués au cours de la séance de travail.

SOURCE : SERCOM MEF