Covid-19 / Après le lancement des activités du Fonds de Soutien du Gouvernement aux acteurs économiques : Les premiers bénéficiaires reçoivent des chèques de Plus de 3 milliards de FCFA

Le 14 mai dernier, le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, assurant l’intérim du Premier ministre, procédait au lancement des quatre (4) Fonds créés par le Gouvernement pour apporter un appui financier aux acteurs économiques formels et informels impactés par la pandémie de la Covid-19, ainsi qu’aux personnes rendues vulnérables ou ayant perdu leur emploi. Suite à ce lancement, 3,382 milliards de FCFA ont été mis le mardi 19 mai 2020, dans le cadre des dispositifs transitoires, à la disposition de bénéficiaires desdits fonds au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre le 20e étage de l’immeuble Sciam au Plateau.

Ladite cérémonie a enregistré la présence des ministres de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly ; de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré ; de la Promotion des PME, Félix Anoblé ; et du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

*« La cérémonie de ce jour s’inscrit dans la continuité de celle qui a eu lieu le 14 mai dernier. Elle marque une accélération dans la mise en œuvre des activités des Fonds dans cette période transitoire qui durera au maximum un mois. (…) Pour la cérémonie de ce jour, les ressources qui seront mises à disposition des acteurs économiques et de la population se chiffrent à 3,382 milliards FCFA »*, a précisé dans son allocution le ministre Adama Coulibaly.

Pour la répartition de ces ressources, il a fait savoir qu’il est prévu 2,25O milliards de FCFA pour 45000 bénéficiaires au titre du Fonds de solidarité.

Pour ce qui est du Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel, 1250 acteurs sont concernés pour un montant de subventions avoisinant 300 millions FCFA. *« Les femmes représentent 58% de l’effectif et plus de la moitié des bénéficiaires provient de l’intérieur du pays. Les secteurs d’activités couverts sont les restaurants et maquis, les salons de coiffure et de beauté, les transports, le commerce général, comme le commerce de viviers, de poissons, etc. »* , a fait remarquer le ministre de l’Economie et des Finances.

Au titre du Fonds de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (PME), a-t-il poursuivi, 48 millions de FCFA sont destinés à 5 entreprises. Ici, les secteurs concernés sont l’artisanat, la restauration, le commerce et le transport.

Le ministre Adama Coulibaly a ajouté qu’en ce qui concerne le Fonds de soutien aux grandes entreprises, la somme de 1,132 milliard a été prévue pour 3 entreprises. Non sans souligner que les dispositifs transitoires mis en place permettent de sélectionner les bénéficiaires de chaque Fonds au travers d’une démarche transparente.

Quatre représentants des bénéficiaires du secteur informel ont reçu chacun un chèque de 200 000 FCFA des mains du ministre Mamadou Touré. *« Je voudrais rassurer tous les bénéficiaires présents que la cérémonie est l’illustration parfaite de la diligence du Gouvernement à l’effet d’apporter des réponses pratiques à leurs différentes préoccupations »*, a indiqué le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Après avoir remis respectivement les chèques de 2 millions, 4 millions, 10 millions, 15 millions et 17 millions de FCFA à Ets Kao, Helma Travels Tours, Groupe Oban, Kablan Amoin Simone et Smart Entreprise, représentants les bénéficiaires des PME, le ministre Félix Anoblé a renouvelé sa disponibilité à faire en sorte que son département ministériel contribue de façon engagée et transparente, aux côtés du ministère de l’Economie et des Finances, *« à l’opérationnalisation du Fonds de soutien aux PME afin de permettre à celles-ci de transcender les effets de la crise et continuer de soutenir l’économie ».*

Les grandes entreprises Maintenance Climatisation Technologie (MCT), Tôle Ivoire SA (TISA) et Barnabe-CI ont, quant aux elles, reçu les chèques respectifs de 350 millions, 282 millions et 500 millions de FCFA des mains du ministre Souleymane Diarrassouba. Pour le ministre du Commerce et de l’Industrie, la cérémonie du jour démontre l’opérationnalisation effective de l’ensemble des fonds mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire en soutien aux entreprises en difficulté à cause de la pandémie à Coronavirus (Covid-19).

*« Nous n’avons jamais douté de la concrétisation de cet appui. Mais au secteur privé, nous sommes des Saint Thomas. Nous avons besoin de voir pour croire. Nous sommes venus cet après-midi. Nous avons vu et donc nous croyons »* , s’est félicité, pour sa part, le Directeur général de MCT, Koné Laciné, au nom des bénéficiaires.

SOURCE : SERCOM MEF