Millennium Challenge Corporation (MCC) : Le programme Compact entre en vigueur pour 5 ans

En déclenchant le minuteur de l’horloge fixée sur un pupitre numérique dressé pour l’occasion, le Président de la République, Alassane Ouattara, a procédé ce lundi 5 août 2019 à la salle Mosaïque du Palais présidentiel, au lancement officiel d’entrée en vigueur sur une période de cinq (5) ans, du programme Compact entre le Millennium Challenge Corporation (MCC) et la Côte d’Ivoire.

Avant cet acte symbolique du chef de l’Etat, une déclaration conjointe marquant le début de la mise en œuvre de ce programme a été signée par Patrick Achi et Sean Cairncross, respectivement président du Conseil d’administration et Directeur général du MCC en Côte d’Ivoire.

Le programme Compact, qui devrait bénéficier à plus de 11 millions de personnes, vise à soutenir la croissance économique et à réduire la pauvreté par le bais d’investissements dans les secteurs des Transports et de l’Education. Pour son exécution, l’Etat ivoirien a bénéficié d’un don d’environ 525 millions de dollars offerts par le MCC.

Un Compact parvient à entrer en vigueur lorsque toutes les exigences préliminaires sont satisfaites, telles que les réformes juridiques ou réglementaires, la création d’une entité de mise en œuvre et la création de plans de passation de marchés, de financement et de travail détaillés. Lorsque ces conditions sont remplies, le travail réel de mise en œuvre du programme commence. Les compacts du MCC doivent être mis en œuvre dans les cinq (5) ans à compter de la date de l’entrée en vigueur.

En utilisant une approche d’appropriation nationale qui reflète les priorités de chaque pays, le MCC fournit des subventions et une assistance limitées dans le temps aux pays en développement qui respectent des normes rigoureuses en matière de bonne gouvernance, allant de la lutte contre la corruption au respect des droits démocratiques.

SOURCE : SERCOM MEF