Rencontre du Ministre de l’Economie et des finances, Adama Coulibaly avec les Directions rattachées : Le Ministre exhorte ses collaborateurs à redoubler d’efforts

Comme annoncé lors de la passation de charges, lundi 9 septembre dernier, le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly a donné ses orientations aux responsables des directions et structures rattachées de son département et au personnel de son cabinet. La rencontre a eu lieu, ce lundi 16 septembre, à la salle de conférence du 20 ème étage de l’immeuble Sciam-Plateau.

« J’aimerais vous demander de redoubler d’efforts, de vous remobiliser car les échéances qui nous attendent sont importantes. Nous sommes à trois mois de la fin de l’année 2019, il faut faire en sorte qu’en 2020, on puisse présenter des résultats clairs. Des résultats importants ont été obtenus, mais il reste encore beaucoup à faire. Tous les chantiers qui ont été engagés doivent être parachevés et les nouveaux doivent être conduits avec diligence », a indiqué Monsieur le Ministre Adama Couliblay.

Au nombre de ces chantiers inscrits dans le plan d’actions prioritaires et le plan d’actions opérationnelles, figurent la mobilisation des ressources, le schéma directeur des finances, le Programme économique financier et la réforme du secteur financier.

Au titre du programme économique et financier, le Ministre a confié que dans deux jours, la 6 ème revue du Programme Fmi va être entamée, invitant ainsi les uns et les autres à œuvrer pour que cette soit revue concluante. Non sans encourager ses collaborateurs à travailler dans un esprit d’équipe et de solidarité afin de relever tous ces défis.

A cet effet, le Ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé l’introduction d’un dispositif de retro-informations comme mode de gestion concernant le délai de traitement des dossiers. « Il faut qu’on soit en situation d’éveil afin que nous soyons une administration réactive et d’excellence. Le respect de l’éthique et de la déontologie doivent prévalir», a-t-il recommandé avant de préconiser la mise en place d’un système d’auto-évaluation et d’évaluation au sein du ministère.

SOURCE : SERCOM MEF